Le Closing, qu’est-ce que c’est exactement ?

Le Closing

Le terme « closing » signifie conclure une vente de produits dits « de haute qualité » c’est-à-dire de haute de gamme. Des produits qui devraient aider les gens à améliorer des situations dont ils n’ont plus besoin. Toutefois, le closing est encore méconnu du grand public. Alors le closing, c’est quoi ? Quelle est la différence entre vendeur et closer ?

Le closing, qu’est-ce que c’est ?

Il est important de commencer par définir le terme « closing ». Le terme « closing » est un mot anglais, littéralement traduit par « fermeture ». C’est une méthode couramment utilisée. En marketing, btob signifie conclure la vente. Le closing est par ailleurs considéré comme une étape spécifique et concrète lors de la clôture de la vente. Le cycle de vente ou le processus d’achat peut parfois prendre plusieurs mois.

La première définition permet de comprendre ce que peut faire la personne faite du closing. Eh bien, c’est juste une personne qui fait de la technique de closing. Il travaille souvent avec des entrepreneurs pour leur permettre de convertir des clients potentiels en clients. Le closer apparaît dans l’étape finale de la vente, c’est-à-dire que lorsque vous utilisez son service, il analysera votre problème et tentera de trouver une solution qui puisse vous apporter une valeur ajoutée.

Le closer n’a pas à se soucier de tout en amont : recherche d’indices, génération d’indices, démarchage téléphonique, prise de rendez-vous, etc. La dernière étape : une étape où un client potentiel qualifié lui demande s’il doit agir. Et cette partie est généralement la partie la plus difficile du cycle de vente. Plus vous vous en approchez, plus le cycle de vente se terminera, ou en d’autres termes, les ventes se termineront.

Le closing : en quoi ça consiste ?

Premier point concernant le closing : dans la plupart des cas, la vente se fera par téléphone ou visioconférence. Vous répondez au téléphone pour comprendre les besoins du client. Vous êtes également responsable de la recherche, de l’envoi d’e-mails pour en savoir plus sur vos clients potentiels et, surtout, de la prise de rendez-vous avec vos clients.

Autre point très important : il ne s’agit pas seulement de rechercher des clients qui ne sont pas intéressés par le produit. Dans la plupart des cas, c’est un client potentiel qui vous contacte directement ou qui est intéressé. Dans le produit que vous voulez, vendre ou closer. Dans ce cas, clôturer n’est pas la même chose que vendre, lorsque votre client potentiel appelle le closer, son intérêt est toujours plus ou moins grand.

En closing, on n’essaie jamais de vendre des produits, c’est la différence entre closer et vendeur. En fait, le vendeur fera tout son possible pour conclure ses ventes, simplement parce qu’il y vend ses produits, alors que le closer essaiera toujours de voir si le produit répond aux besoins des consommateurs.

Quels sont les avantages du closing ?

 Les commerciaux peuvent aider les entrepreneurs ou les entreprises à doubler, voire tripler leurs ventes. Si vous lui confiez une partie des ventes, il pourra vous apporter des résultats. Cela vous aidera à améliorer et à augmenter votre visibilité. Ce qui augmentera par la même occasion l’impact direct sur votre facture.

D’autre part, vous bénéficiez également d’un meilleur retour sur investissement (ROI) et d’un meilleur taux de conversion. Cela passe par la satisfaction et la fidélité de vos clients, car les valeurs inculquées par les personnes les plus proches de vous peuvent vous permettre de construire une relation de confiance forte avec leurs clients.

Vous pouvez également gagner beaucoup de temps en vous confiant une partie des ventes. Supposons qu’un propriétaire d’entreprise doit passer 30 minutes ou même une heure à parler avec des clients chaque jour. Peut investir dans un autre emploi où vous êtes mieux formé.

Organiser un séminaire virtuel
Quelles sont les exigences de certification ISO 9001 ?