Qu’est-ce que le comité social et économique (CSE) ?

Certaines réformes sont en train de se faire au niveau des entreprises. La mise en place de la CSE fait partie intégrante desdites réformes et révolutionne l’environnement au sein de l’organisation. Découvrez à travers ces quelques lignes de quoi il s’agit réellement.

Qu’est-ce que le CSE ?

Le comité social et économique se présente comme une instance unique qui se charge de représenter le personnel. Il résulte de l’unification des délégués du personnel, du comité d’entreprise ainsi que du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail. Entré en vigueur le 1er janvier 2018, il sera opérationnel au sein de toutes les entreprises comportant plus de 11 salariés à partir du 1er janvier 2020. Il s’agit là, d’une réelle révolution dans le monde du personnel en matière de représentation du personnel, car le CSE s’occupera de représenter tous les salariés auprès de l’employeur, bien que les représentants du personnel ayant été désignés resteront toujours à leur place. Il fait partie intégrante de la réforme du code du travail ayant été instaurée par l’ordonnance Macron n°2017-1387. Afin d’en savoir plus, n’hésitez pas à lire le guide CSE.

Quelles sont ses missions ?

Les principales missions du CSE concernent la représentation des employés au sein de l’employeur. Il est chargé de présenter les diverses réclamations issues des employés et de donner la liberté d’expression à ces derniers. Quant à l’organisation générale de l’organisation, le CSE tient un rôle important qui est de définir toutes les conditions de travail qui restent à améliorer dans l’entreprise afin d’en proposer les mesures. Il s’occupe également de veiller sur la santé et la sécurité dans le champ intégral de l’entreprise et chargé de désigner un des membres afin d’accompagner l’agent de contrôle chargé de l’inspection du travail. Pour faire plus simple, le comité social et économique est dressé afin de relayer les conditions de travail qui pourraient être améliorées dans l’entreprise afin de ne pas gêner les employés dans leur efficacité au travail. De plus, il est muni d’un droit d’alerte, ce qui renforce davantage son implication dans la représentation du personnel.

La composition du CSE

Le comité est composé de l’employeur, désigné comme président et d’une délégation du personnel dans laquelle on retrouve des membres titulaires comportant un secrétaire et un trésorier, ainsi que les suppléants. Un membre titulaire du CSE peut participer aux réunions. Ces personnes bénéficieront de plusieurs formations obligatoires du CSE afin de mener à bien leurs missions.

Comment réussir à financer une formation économique du CSE ?
Comment travailler dans le marketing ?