La dette technique est un concept difficile à saisir. Dans beaucoup de DSIs, elle se résume à des indicateurs révélant la qualité intrinsèque du code : bonnes conventions de nommage, complexité cyclomatique, respect des principes de la POO…...